New Balance MT110 – Toutes premières impressions

Les premières ébauches de la MT110 par son designer, Brian Best

J’en suis à ma 3ème paire de Salomon : XT Wings / XR Crossmax / XT Wings 2. Ces 3 modèles m’ont apporté entière satisfaction, à la fois par le confort qu’ils procurent lorsqu’on les porte, mais également par leur adaptation aux terrains techniques et à la sensation de confiance qui en découle. J’ai d’ailleurs parcouru les 30km du Verdon Canyon Challenge chaussé des XT Wings 2, sans ressentir une quelconque gêne ou douleur aux pieds.

Pour autant, incapable de surmonter ma curiosité, j’ai souhaité essayer d’autres types de chaussures.

De passage à New York fin Avril, j’ai rapporté une paire de New Balance Minimus 20 Trail, afin de me faire mon propre avis sur ce que peuvent donner des chaussures minimalistes pour la pratique du trail. Même si les sensations sont au rendez-vous (leur légèreté donne l’impression de rien n’avoir aux pieds), je me suis assez rapidement rendu compte que leur semelle manque sérieusement de protection pour les terrains sur lesquels je cours habituellement (majoritairement sentiers accidentés et pierreux).

Recherchant donc le graal de la chaussure de trail, combinant légèreté et protection, je suis tombé sur le modèle MT110 de New Balance. Ces chaussures sont le résultat d’un croisement entre la collection Minimus et les précédents modèles trail de NB. Mais malheureusement, pas d’importation prévue pour la France.

A force de recherches, je tombe la semaine dernière sur le site anglais SPORTSDIRECT.com, qui les commercialise en Europe à un prix très compétitif, avec des frais de port tout à fait abordables. La paire m’aura au final coûté 55 € ! Si les critiques très positives que j’ai pu lire sur Internet (Cf les liens ci-dessous) se confirment dans mon cas précis, alors c’est l’affaire de l’année.

Les 2 premières sorties (10km de route + 8km de sentiers) m’ont donné de très bonnes sensations : dynamisme, légèreté, contact avec le sol… De quoi donner envie de mettre le turbo en montée et zigzaguer entre les obstacles en descente. Mais je préfère avoir un peu plus de recul avant de donner un verdict sur ces chaussures. Certainement une bonne occasion pour rédiger un test sur ce blog.

Stay tuned !

Ils parlent de la MT110 sur le Web (surtout en anglais)

5 réflexions au sujet de « New Balance MT110 – Toutes premières impressions »

  1. Content des MT101, j’étais super enthousiaste à l’idée de chausser ces MT110. Je pensais tomber sur la chaussure parfaite, mais je suis depuis plus sceptique. La chaussure semble bancale, comme effondrée sur l’intérieur.
    Il semblerait que les crampons extérieurs soient légèrement plus hauts que les autres, ce qui provoque une gène sur l’extérieur du pied à la marche. Finalement, elles ne sont pas si neutres. J’ai presque peur d’aller courir avec ce modèle.
    J’ai lu quelques commentaires identiques sur le net.
    Pas de soucis à ce niveau de ton côté?

  2. Merci pour ton commentaire Cédric.
    Je n’avais pas lu en détails les commentaires sur le net avant mes 2 premières sorties et donc n’étais pas au courant de cette différence de hauteur des crampons extérieurs.
    Sur route ou terrain plat, aucune gêne. Les chaussures sont souples et ont donc tendance à se déformer lorsque l’avant-pied touche le sol. Par contre, dans des sentiers un peu plus accidentés, il m’est arrivé à plusieurs reprises de me cogner les genoux. Comme ça m’arrive aussi avec les Salomon (mais beaucoup plus rarement), je n’y ai pas prêté attention.
    Par la suite, lorsque j’ai pris connaissance de cette différence de hauteur des crampons (le seul vrai point critique que l’on trouve sur le net à propos de ces chaussures), j’ai fait le rapprochement.
    Depuis, j’ai refait une sortie de 17km, quasi exclusivement en sentiers accidentés, en me concentrant sur ce point précis. Rien constaté de vraiment gênant, mais je reste vigilant pour les prochaines sorties.
    Dans le pire des cas, il y a toujours la solution de passer les crampons extérieurs au papier de verre …

  3. je viens de recevoir une paire de MT 110 et de faire 10 bornes avec …
    je n’en aurais fait que des éloges a un détail , celui la même dont parle Cedric  » La chaussure semble bancale, comme effondrée sur l’intérieur  » …
    j’ai essayé en rentrant de limer les crampons extérieurs , et je ne pense pas que cela puisse résoudre le problème , a mon avis , c’est plutôt ( ou aussi ) la semelle qui est en cause .
    cela dit , malgré les genoux qui se touchent , les sensations sont extras .

  4. Je viens de tester sur 150km (entrainements + 2 trails courts) ma nouvelle paires de MT110.

    Au 1er abord : super enthousiaste. Je tourne habituellement en Inov-8 TrailRock 245 et F-Lite 195 pour la route, donc le coté minimaliste était clairement voulu. Le confort du chausson est meilleur (moins serré à l’avant, plus de problème d’ongle noir que j’avais sur des sorties > 2h avec les inov-8).

    J’ai décidé de les prendre pour aller faire 1 premier trail test de 23km : tout se passe bien, accroche dans la boue moyenne toutefois.

    Mais … parcequ’il y a un mais … j’ai commencé à avoir un doute après une sortie longue (sur sentier) de 20km la semaine suivante … ou j’ai commencé à ressentir une douleur type TFL a l’extérieur du genou gauche.
    J’avais bien lu, et ressenti aussi d’ailleurs, que les chaussures semblaient « penchées vers l’intérieur », surtout en début séance et sur bitume (après on ne s’en aperçois pas).

    1 semaine après, go pour un trail en montagne de 32km et 2200D+. Et là, ca a été abandon au milieu : impossible de courir en descente, le genou ne supportait plus mon poids.

    Bref … je ne sais pas ce qui est de la responsabilité de la chaussure d’un autre facteur … mais n’ayant jamais eu ce type de douleur depuis que je cours (sauf une fois ou la correction de mes semelles à l’époque étaient trop prononcées), je crains que la MT110 n’en soit responsable.

    Du coup, je vais les laisser de côté, reprendre les inov-8 et voir si tout revient à la normal.

    C’est dommage, car à part cela, elles se comportent très bien.
    Côté durabilité, c’est léger léger par contre :
    - le « mesh » est fragile, j’ai déjà des petites déchirures
    - la partie mousse sous la semelle (entre l’avant pied et le talon) est déjà bien bouffée par l’usure des chemins.

    J’espère avoir pu apporter ma modeste expérience.
    Vince.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>